Choose your language

Protection contre les incendies : la sécurité avant tout

Le bois également apparent dans les immeubles à étages et les lieux de rassemblement

Les bâtiments à plusieurs étages de classe 4 ou 5 exigent une résistance au feu accrue, les lieux de rassemblement nécessitent des surfaces difficilement inflammables. La structure en couches du bois lamellé-croisé LIGNO permet de répondre en toute flexibilité à ces exigences, cela en dotant le corps de l’élément de couches supplémentaires ignifugées ou de faces apparentes prétraitées, selon les besoins.

news

Les constructions en bois à plusieurs étages sont également réalisables avec des faces apparentes

Résistance au feu des constructions porteuses en bois

La résistance au feu des plafonds à membrures en bois lamellé-croisé visibles est garantie au-delà de la combustion théorique du bois. Les éléments de dalle intermédiaire LIGNO Dalle R sont configurés avec des couches supplémentaires (les couches z : _z26, _z53, _z80) dans leur section pour la résistance au feu requise. Le remplissage spécifique de granulats calcaire entre les membrures crée un composant sans cavités au sens de la protection contre les incendies.

Les composants made of LIGNO configurables pour des constructions porteuses de plafond et de toiture formant compartiment peuvent être exécutés conformément à l’agrément technique général (abP) jusqu’à la classe REI 90 selon la norme EN 13501-2. Leur particularité : la face apparente (face inférieure du plafond) en bois véritable ne nécessite pour ce faire pas de revêtement de plâtre. Les surfaces en bois noble typiques des éléments de construction Lignotrend peuvent donc rester apparentes dans la construction de bâtiments à plusieurs étages. Si le règlement de construction du Land ne prévoit pas d’exigence de blindage, cette possibilité s’étend également aux catégories de bâtiments 4 et 5.

De nombreuses structures sont également prédéfinies pour les éléments de mur Lignotrend afin de justifier une résistance au feu jusqu’à REI 90. Important : les configurations des composants sont alors également disponibles avec des adaptations pour répondre aux exigences d’isolation acoustique correspondantes. Les structures des composants sont cataloguées dans les fiches techniques.

Les détails intelligents garantissent la protection contre les incendies

Calfeutrement de conduites isolées jusque EI 90

Différents passages à travers des composants made of LIGNO ont été testés en collaboration avec le fabricant HILTI. Les conduites isolées sont par ex. dotées d’un mastic ou un bandage de colmatage coupe-feu.

Calfeutrements combi à monter à sec

Le passage combiné de plusieurs conduites à travers des composants de séparation est testé par ex. avec la brique coupe-feu HILTI. Celle-ci est montée à sec et sans revêtement de plâtre sur les faces intérieures de l’ouverture.

Calfeutrement des éléments muraux intégrés à partir de EI 60

Une solution de protection contre les incendies côté intérieur du mur a été testée pour les endroits où le revêtement en plâtre est traversé par des installations électriques.

Le logiciel de dimensionnement Lignotrend tient compte de la résistance au feu des composants de plafond et de toiture

La vérification statique de la résistance au feu R 30, R 60 ou R 90 (le « dimensionnement à chaud ») peut être effectuée pour les composants de plafond et de toiture tout en tenant compte de la combustion théorique grâce au logiciel de dimensionnement Lignotrend LTB : elle y est effectuée en tant que calcul supplémentaire avec la section résiduelle après 30, 60 ou 90 minutes.

Programme de dimensionnement LTB-x
Une protection contre les incendies spéciale pour les lieux de rassemblement

Revêtement en bois véritable difficilement inflammable

Lors de la construction de salles pouvant accueillir un grand nombre de personnes conformément au règlement sur les lieux de rassemblement, les plafonds suspendus et les revêtements doivent souvent être exécutés avec des surfaces difficilement inflammables. 

Plusieurs variantes ont ainsi été développées pour la surface des panneaux acoustiques LIGNO Acoustique light et LIGNO Acoustique Sport avant d’être testées quant à leur inflammabilité (classification jusque B-s1-d0 selon EN, remplace B1 selon DIN 4102) : La face apparente des éléments peut être dotée de produits ignifuges inoffensifs pour la santé afin d'empêcher la propagation du feu, cela avec les essences de bois sapin blanc et épicéa, dans les profils à joints de 4 et 6 mm de large. Afin que ce traitement du bois reste invisible et ne modifie pas la couleur des surfaces en bois véritable clair, Lignotrend utilise une nouvelle solution d’imprégnation sans bore et à base d’eau.  
Pour les deux variantes de produit 3S_33 et 3G_33 d’une épaisseur de 33 mm, on atteint les classes de réaction au feu C-s2,d0 et B-s2,d0 selon la norme EN 13501-1 – voire même B-s1-d0 pour les exécutions un peu plus épaisses. Ceci permet de répondre aux différentes exigences d’inflammabilité en Allemagne et en Europe. 

Des variantes difficilement inflammables sont également possibles si la surface doit être dotée d’une finition en couleur. Les classifications ad hoc pour LIGNO Acoustique light forment une base de planification solide