Choose your language

Construction saine

Un climat intérieur prafait sur le plan de la biologie du bâtiment

Depuis 2006, les produits Lignotrend satisfont aux valeurs limites très strictes du label de qualité natureplus®. Ils comptent ainsi officiellement parmi les matériaux de construction les plus écologiques et les plus sains en Europe. Au sein des bâtiments « made of LIGNO® », la construction particulière des éléments favorise d’emblée un climat intérieur physiologiquement favorable qui prévient les troubles respiratoires et les allergies.

Nouvelle construction ou rénovation

Un climat de bien-être dans la construction en bois moderne

Certification natureplus®

Le contrôle porte sur les aspects écologiques tout au long du cycle de vie : la provenance du bois, la fonctionnalité et avant tout autre chose l’innocuité pour la santé de l’élément complet.

Sans émissions

Les critères d'attribution natureplus® prévoient des valeurs limites d’émission qui dépassent de loin les exigences légales : par ex. en ce qui concerne les limitations strictes de formaldéhyde et autres composants organiques volatils (COV), mais aussi l’absence de toute autre substance critique comme par ex. les métaux lourds.

Constituants sans danger pour la santé

Pour le bois lamellé-croisé LIGNO, les différentes couches de bois sont encollées entre elles en croix et Lignotrend n’utilise à cet égard que des colles PUR monocomposant sans danger pour la santé.

Effet positif sur le climat intérieur : la capacité de sorption du bois

Les composants en bois lamellé-croisé de Lignotrend sont fabriqués à partir de bois massif avec - souvent - une finition en bois naturel visible. La température et l’humidité de l’air sont maintenues à un niveau confortable - ce qui agit positivement sur le climat intérieur.

Construction ouverte à la diffusion de vapeur avec un matériau naturel

Exploiter les avantages du bois

Les composants en bois lamellé-croisé Lignotrend sont exécutés sous la forme d’éléments à membrures et caissons. Les écartements entre les lamelles créent ainsi une surface plus importante d’échange d’air, laquelle est environ deux fois plus grande que la surface des murs et plafonds elle-même. La majeure partie de toute la masse de bois mise en œuvre est ainsi activée pour la régulation du climat intérieur.

Afin que le bois puisse déployer pleinement ses capacités de régulation de l’humidité, il doit entrer en contact avec l’air ambiant. Il ne peut pas y avoir de couches étanches à la vapeur (pare-vapeur ou film) entre l’espace intérieur et le bois. Les composants « made of LIGNO » sont ouverts à la diffusion de vapeur sur leur face côté pièce. Ils peuvent absorber l’humidité provenant de la pièce pour la restituer plus tard. Les revêtements - par ex. en plâtre - n’entravent pas ce processus d’échange qui se déroule lentement au fil des saisons.

Système complet de composants parfaitement assortis entre eux

La maison bioclimatique : la philosophie holistique du bâtiment

Plus un bâtiment abrite des composants du système de bois lamellé-croisé Lignotrend pour les murs, les plafonds et la toiture, plus l’impact positif sur le climat intérieur est grand. La règle d’or est comme suit : par m² de surface habitable, il faut au moins 0,25 m³ de bois activé pour l’efficacité du climat intérieur. Cette philosophie holistique de la maison bioclimatique – formulée dès 1995 par Lignotrend – est donc bien plus qu’un simple mode de construction écologique. Elle constitue une approche holistique. En interaction, le bois massif des éléments en bois lamellé-croisé peut déployer de manière optimale toutes ses capacités naturelles de régulation du climat.

Pour en savoir plus sur les propriétés uniques de la maison bioclimatique et sur le réseau d’architectes et autres experts en construction en bois qui la mettent en œuvre, consulter le site Web :

www.klimaholzhaus.com